Hypersomnie et parasomnie

Qu’est-ce que l’hypersomnie ?

Le sommeil est récupérateur quand un individu dort en moyenne 8 heures par nuit. Cette durée peut varier d’une personne à l’autre. Les personnes atteintes d’hypersomnie dorment au minimum 10 heures par nuit et présentent de nombreuses périodes de somnolence durant la journée.

Bien que le temps de sommeil soit important, il n’est pas pour autant récupérateur. C’est pourquoi dans la majorité des cas, les personnes vont subir plusieurs phases d’endormissement totale ou partielle durant la journée. C’est ce qu’on appelle la somnolence diurne.

L’hypersomnie est un trouble du sommeil difficile à gérer pour la personne atteinte, car les symptômes affectent la qualité de vie. Les symptômes sont :

  • une somnolence diurne ;
  • une fatigue constante ;
  • des troubles de l’humeur ;
  • une baisse de la vigilance.

Que sont les parasomnies ?

Les parasomnies sont des troubles du sommeil qui altèrent le sommeil par des évènements souvent agités. L’origine des parasomnies peut être psychologique, physiologique ou pathologique.

Les parasomnies s’observent durant le sommeil. Les crises peuvent être très vives et accompagnées de mouvements brusques, d’anxiété, de sueurs, de hurlements. Ces symptômes décrivent des parasomnies comme :

  • les cauchemars sont une sorte de rêve à caractère effrayant et anxiogène. Ils se manifestent durant le sommeil paradoxal ;
  • la terreur nocturne est un trouble du sommeil faisant partie des parasomnies. Les crises de terreur nocturne peuvent être très violentes ;
  • le somnambulisme caractérise les personnes qui s’agitent, se déplacent ou parlent durant leur sommeil.
Insomnie