Addictions aux hypnotiques et anxiolytiques

En France, la consommation de médicaments anxiolytiques et hypnotiques est très fréquente et constitue, en soi, un facteur de risque d’abus et de dépendance particulièrement pour la classe des benzodiazépines.

En effet, la prescription de benzodiazépines ou de ses dérivés pour le traitement de symptômes anxieux ou de troubles du sommeil doit se faire sur une durée courte de quelques semaines. Cependant, lorsque la consommation devient chronique ou abusive, des symptômes de dépendance apparaissent et l’arrêt devient difficile voire dangereux avec un risque de crise convulsive.

Une prise en charge spécifique est donc souvent indiquée et une hospitalisation est parfois nécessaire. Ses objectifs sont un sevrage partiel ou complet progressif sous surveillance médicale ainsi qu’une évaluation et un traitement des troubles psychiques ayant motivé la prescription de benzodiazépines.

Addiction au tabac Addictions aux nouveaux produits de synthèse et autres psychostimulants