L’hospitalisation en gérontopsychiatrie

L’admission en gérontopsychiatrie

L’admission en gérontopsychiatrie se fait après une consultation d’orientation réalisée par un partenaire de la filière ou en interne à la clinique en cas de réorientation de l’unité de psychiatrie générale vers l’unité de gérontopsychiatrie.

La prise en charge pendant l’hospitalisation en gérontopsychiatrie

Le séjour, variable en durée selon la pathologie présentée et son intensité, est de manière générale conçu en deux séquences :

  • Une première séquence est centrée sur l’approfondissement diagnostique (entretien personnalisé, utilisation d’outils psychométriques standardisés, recours éventuel à un bilan psychologique et/ou neuropsychologique), une Evaluation Gériatrique Standardisée (évaluations somatique, praxique, nutritionnelle et locomotrice), la recherche de iatrogénie, l’instauration d’un traitement  adapté chimiothérapique et psychothérapique, le renforcement de l’alliance thérapeutique, la conscience et la compréhension des troubles, l’évaluation précise du réseau social et des aides éventuelles.
  • Une deuxième séquence est axée sur la préparation de la sortie et la prévention de la rechute. Elle privilégie les interventions de psycho-éducation thérapeutique individuelle et de l’entourage, l’évaluation fonctionnelle et sociale, les interventions comportementales et l’aménagement de l’environnement  en fonction  du niveau  d’autonomie constaté.

Des activités thérapeutiques sont proposées pendant le séjour à visée :

  • de bien-être et de conduites de santé (gymnastique adaptée) ;
  • de psycho-éducation (hygiène de vie, prévention des facteurs de risque) ;
  • de gestion du stress (relaxation) ;
  • de remédiation et stimulation cognitive (atelier mémoire et gym cerveau), d’amélioration des ressources personnelles (estime de soi, interventions comportementales) ;
  • distractive et structurante dans l’orientation spatiale et temporelle (ateliers d’expression artistique ou créative).

La sortie d’hospitalisation

La sortie est inscrite dans une continuité des soins : prise de rendez-vous de suivi médical et social, orientation si besoin vers des prises en charge spécialisées, utilisation de réseaux de partenariat si institutionnalisation, poursuite éventuelle, dans le cadre des soins ambulatoires, d’interventions thérapeutiques afin de soutenir le processus de rétablissement et de  limiter la dépendance et favoriser le retour à domicile.

Les réseaux partenaires et la gérontopsychiatrie

La clinique souhaite développer, en appui à la filière gérontopsychiatrie, les techniques de réseau issues du réseau RéHPsy. Ce réseau de partenaires développé sur le Territoire sanitaire EST regroupe de nombreuses institutions gérant handicap psychique et secteur personnes âgées et les liens développés avec la Maison des réseaux permettent de rapidement fédérer un réseau solide et opérationnel permettant d’améliorer la connaissance des risques, leur prévention mais encore l’orientation, les soins et la cohérence des parcours en gérontopsychiatrie.

Le réseau RéHPsy a développé des outils ayant fait leur preuve : réunion de concertation pluridisciplinaire, évaluation partagée, soutien et psycho-éducation aux aidants, formation des acteurs du parcours ainsi qu’une compétence professionnelle : le gestionnaire de cas.

Intérêt de cette compétence partagée CHAI – RéHPsy – CLC pour une amélioration de l’aval du parcours des personnes hospitalisées.

Développement d’un plateau ressources de correspondants médicaux pluridisciplinaires dont neurologue.